Samedi 10 novembre
INCIDENT RUE MARÉCHAL FOCH

<span style='color:#8B1434;font-size:12px;'>Samedi 10 novembre</span><br> INCIDENT  RUE MARÉCHAL FOCH
Le samedi 10 novembre en début d’après-midi, la chute d’un escalier a eu lieu au sein d’une propriété privée située au 6, rue Maréchal Foch à Roquevaire.

Les responsables du CODIS 13 (Sapeurs-Pompiers) et de la gendarmerie, brigades territoriales de Roquevaire et d’Aubagne, ont dû faire évacuer les immeubles des n° 6 et 8, rue Maréchal Foch, ainsi que l’immeuble situé à l’arrière.
La Municipalité de Roquevaire a aussitôt pris un arrêté de péril grave et imminent afin d’interdire l’accès de ces immeubles à ses occupants et a saisi la Présidente du Tribunal Administratif de Marseille afin que celle-ci missionne un expert sur les lieux comme le stipule les articles L 511-3 et suivants du Code de la Construction et de l’Habitation.

Les occupants ont été relogés immédiatement par leurs différents propriétaires.

L’expert désigné s’est rendu sur les lieux ce dimanche 11 novembre dans la matinée et a examiné tous les immeubles concernés. Il a confirmé les mesures prises par les autorités quant à l’évacuation des deux immeubles des 6 et 8 rue Maréchal Foch. Des mesures de sécurisation ont été prises sur les réseaux (gaz, électricité, eau), ainsi que sur la voirie afin d’interdire l’accès des lieux aux véhicules et le passage des piétons au droit des numéros 6 et 8 rue Maréchal Foch.

Dans son rapport rendu le 19 novembre 2018 et notifié à toutes les parties, l’expert a prescrit des mesures de surveillance pour la façade de l’immeuble du 6 rue Maréchal Foch donnant sur le chantier en cours et des dispositions à prendre par les différents propriétaires des 6 et 8 de la rue concernée.

Le rapport de l’expert a confirmé, au regard des observations faites sur place et de l’état de dégradation des ouvrages, que le péril est grave et imminent.

TOUT ACCÈS A L ‘IMMEUBLE CADASTRE AC 230 SITUE AU N°6 DE LA RUE MARÉCHAL FOCH EST STRICTEMENT INTERDIT DE MANIÈRE DURABLE ET TEMPORAIREMENT POUR LE N° 8 – PARCELLE AC 74.

La commune a mis en place des pancartes clairement visibles de chaque côté de la construction menaçant ruine (immeuble au n°6 et immeuble n°8 avant travaux) mentionnant le danger et l’absolue nécessité de s’en écarter. Les riverains sont par ailleurs informés qu’ils doivent avertir les enfants et tout visiteur du danger.

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez saisir le service juridique de la commune à l’adresse mail suivante : b.hannart@ville-roquevaire.fr