Du 8 au 10 juillet
FESTIVAL DE THEATRE

<span style='color:#8B1434;font-size:12px;'>Du 8 au 10 juillet</span><br> FESTIVAL DE THEATRE

FESTIVAL DE THEATRE

Du 8 au 10 juillet, dans la Cour de la salle Saint Jean à Lascours

Le Festival de Théâtre, organisé par les associations Pierre Dafflon et Lasc’Arts, sera de retour à Lascours du 8 au 10 juillet, dans la cour de la Salle Saint-Jean. Trois jours d’humour, avec les élèves amateurs de la troupe Lasc’Arts, sous la direction de Sophie Giraud. Après la période de crise traversée, tous se retrouvent avec plaisir sur scène pour vous proposer 3 comédies (la séance du dimanche après-midi étant reportée) :

« 13 A TABLE » de Marc-Gilbert Sauvajon

Vendredi 8 juillet, à 20h30
C’est l’histoire d’un réveillon de Noël qui tourne au cauchemar quand le maître de maison, hystériquement superstitieux, s’aperçoit qu’ils vont être 13 à table ! Hors de question !

« LA BONNE ADRESSE » de Marc Camoletti

Samedi 9 juillet, à 20h30
Une ancienne gloire du music-hall décide de passer une annonce pour louer son grand appartement. En parallèle, ses locataires, une pianiste recherche des élèves, une artiste peintre, un modèle pour poser nu, et la bonne, un fiancé…
Quatre annonces en abrégé, mais un dénominateur commun… PPS. Quatre hommes se présentent… Un vaudeville où les hommes donnent de leur corps pour rencontrer 4 drôles de dames au tempérament ravageur !

« UN PYJAMA POUR SIX » de Marc Camoletti >>> Attention, reporté à une date ultérieure

Dimanche 10 juillet, à 16h30 
Pour ne pas la laisser seule le jour de son anniversaire, un mari propose à sa maîtresse de venir dans sa maison de campagne. Afin de justifier cette présence, vis-à-vis de sa femme, le mari invite aussi un de ses amis pour qu’il ait l’air d’être l’amant de la ravissante créature. Le mari ignore évidemment que sa femme est la maîtresse de cet ami !

« LE COUPABLE EST DANS LA SALLE » de Yvon Taburet

Dimanche 10 juillet, à 20h30 
Au cours d’une représentation théâtrale un acteur s’écroule sur scène. La thèse de l’accident étant très vite écartée, il faut se rendre à l’évidence : il s’agit bien d’un meurtre. Qui a pu le commettre ? La police, dépêchée sur les lieux, mène l’enquête. Des spectateurs à la maquilleuse, du metteur en scène aux acteurs, tout le monde est considéré comme suspect.


TARIF UNIQUE PAR REPRESENTATION : 5 € – Restauration possible sur place.